Marc Maraninchi
Thérapie énergétique à Villenave-d'Ornon
 

Marc Maraninchi, consultant en Archives Akashiques & manétiseur Akashique à Villenave-d'Ornon

06 27 86 55 87

Quand quelqu'un meurt, la première chose à faire est rien


Quand quelqu'un meurt, la première chose à faire est rien. Ne sors pas et appelle l'infirmière. Ne décroche pas le téléphone. Respirez profondément et soyez présent à l'ampleur du moment.

Il y a une grâce d'être au chevet de quelqu'un qu'on aime alors qu'il fait sa transition de ce monde. En ce moment ils prennent leur dernier souffle, il y a un incroyable sacré dans l'espace. Le voile entre les mondes s'ouvre.

Nous ne sommes tellement pas préparés et non entraînés dans la façon de gérer la mort que parfois une sorte de réaction panique déclenche. ′′ Ils sont morts !"

Nous savions qu'ils allaient mourir, donc leur mort n'est pas une surprise. Ce n'est pas un problème à résoudre. C ' est très triste, mais ce n'est pas une raison de paniquer.

Si quelque chose est arrivé, leur mort est une cause de respirer profondément, de s'arrêter et d'être vraiment présente à ce qui se passe. Si vous êtes à la maison, peut-être mettre la bouilloire et faire une tasse de thé.

Asseyez-vous au chevet et soyez juste présent à l'expérience dans la chambre. Qu ' est-ce qui se passe pour toi ? Que pourrait-il se passer pour eux ? Quelles autres présences sont ici qui pourraient les soutenir sur leur chemin ? Branchez-vous sur toute la beauté et la magie.

Pauser donne à votre âme une chance de s'adapter, car peu importe notre préparation, une mort est toujours un choc. Si nous passons directement en mode ′′ faire ′′ et appelons le 911 ou appelons l'hospice, nous n'avons jamais la chance d'absorber l'énormité de l'événement.

Accordez-vous cinq minutes ou 10 minutes, ou 15 minutes juste pour être. Vous n'aurez plus jamais ce temps si vous ne le prenez pas maintenant.

Après ça, faites la plus petite chose que vous pouvez. Appelez la seule personne qui doit être appelée. Engagez tous les systèmes qui doivent être engagés, mais engagez-les au niveau le plus minimal. Bougez vraiment, vraiment, vraiment, lentement, parce que c'est une période où il est facile pour le corps et l'âme de se séparer.

Nos corps peuvent galoper vers l'avant, mais parfois nos âmes ne se sont pas rattrapées. Si vous avez une opportunité de rester tranquille et d'être présent, saisissez-la. Accepter et s'acclimater et ajuster à ce qui se passe. Puis, lorsque le train commence à rouler, et que toutes les choses qui se passent après un coup de mort, vous serez mieux préparé.

Vous n'aurez pas la chance de reprendre votre souffle plus tard. Tu dois le faire maintenant.

Être présent dans les instants après la mort est un cadeau incroyable pour soi-même, c'est un cadeau pour les gens avec qui vous êtes, et c'est un cadeau pour la personne qui vient de mourir. Ils ne sont qu'à un souffle de cheveux. Ils commencent tout juste leur nouveau voyage dans le monde sans corps. Si vous gardez un espace calme autour de leur corps, et dans la pièce, ils sont lancés d'une plus belle façon. C ' est un service pour les deux côtés du voile.

Crédit pour les belles paroles ~ Sarah Kerr, praticienne de guérison rituelle et Doula de la mort, Doula de la mort
Magnifique art par Columbus Community Deathcare


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.