Marc Maraninchi
Thérapie énergétique à Villenave-d'Ornon
 

Marc Maraninchi, consultant en Archives Akashiques & manétiseur Akashique à Villenave-d'Ornon

06 27 86 55 87

Vaincre ce n’est pas oublier, c’est se souvenir sans douleur

Vie

Lorsque vous souriez en vous souvenant de quelque chose, c’est la gratitude à l’intérieur de vous qui s’exprime. 

Et puis cela montre que vous avez compris. C’est le processus de guérison. C’est ainsi que nous continuons à avancer sur notre chemin.

 

Quand vous pensez à ce qui s’est passé et aux gens qui étaient là, sans aucune blessure au cœur, c’est parce que vous vous êtes pardonné, et que vous avez pardonné, c’est fini.

Au cours de notre vie, nous accumulons les bons moments et les mauvaises expériences. Les bons moments restent dans le coeur et nous nous les rappelons lorsqu’ils nous manquent. En revanche, les mauvaises expériences, semblent insister pour rester dans notre esprit et parfois nous hanter.

 

C’est peut-être parce que nous devons utiliser ce qui n’a pas fonctionné en notre faveur, en tirer des leçons, réinterpréter notre vision du monde et des gens, changer nos comportements nocifs et nous éloigner de tout ce qui est mauvais pour nous. Un peu comme si notre instinct de survie nous poussait à le faire.

 

Malheureusement, cependant, nous n’avons pas toujours la force d’utiliser ce qui fait mal comme outil d’apprentissage et de dépassement. Et puis la douleur ne s’en va pas, mais elle ne nous change ni ne nous transforme comme elle le devrait.

 

Personne ne veut se tromper, nous attendons toujours le meilleur des gens, des relations, de la vie. Par conséquent, lorsque les choses vont à l’encontre de nos plans et de nos désirs, brisant nos rêves en cours de route, nous devenons alors vulnérables et affaiblis. Plus rien ne semble avoir de sens, plus personne ne semble digne de confiance. Combattre tout cela nécessite une grande force que, surtout au début des ténèbres, nous somme incapables de rassembler.

Souvent, nous continuons notre vie, en essayant de faire bonne figure, même si nous nous effondrons intérieurement. Dans ces moments-là, cela vaut la peine d’avoir quelqu’un sur qui compter, qu’il s’agisse d’un membre de la famille, d’un ami ou d’un professionnel. C’est parce que, si nous ne comptons que sur ce que nous avons en nous, nous n’aurons pas grand-chose, sauf des regrets, de la culpabilité et de l’impuissance.

 

Les gens qui voient nos tempêtes de l’extérieur ont une vision moins émotive de ce qui nous est arrivé et vont certainement tout analyser avec plus de cohérence et d’espoir

 

L’important est de continuer, de ne jamais renoncer à être heureux. Après des déceptions douloureuses, des pertes irréparables et des situations dévastatrices, nous ne serons plus jamais comme avant.

Nous avons besoin de nous vider de l’intérieur, afin de nous reconstruire, et petit à petit, nous renouveler, loin des douleurs d’hier. Et puis nous changeons, juste à l’intérieur. Et nous continuons d’avancer.

Il n’y a pas d’autre chemin. Quand vous pensez à ce qui s’est passé et aux gens qui étaient là, sans aucune blessure au cœur, c’est parce que vous vous êtes pardonné, et que vous avez pardonné. C’est une fin. Lorsque vous souriez en vous souvenant de quelque chose, c’est la gratitude à l’intérieur de vous qui s’exprime. Et puis cela montre que vous avez compris. C’est le processus de guérison. C’est ainsi que nous continuons à avancer sur notre chemin.

 

Sandra Véringa


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.